29 décembre 2018

M'a fallu m'accrocher .....



Ce livre, '' le grand livre des oiseaux, édition de Saxe 2005 '' je le possède depuis au moins 10 ans...
et jamais rien brodé de ce magnifique livre, pour cause les graphiques couleurs sont pourris !!! Illisibles !!!!!
Avec la meilleure volonté impossible de déchiffrer certains symboles.

Donc j'ai décidé de recopier un modèle du livre dans mon logiciel de point croix, avec mes symboles choisis et ce bien sur pour mon usage personnel.

J'ai donc fait une copie du modèle à l'échelle du livre, malgré mes lunettes et une loupe 3x, impossible de déchiffrer certains symboles, donc pour m'aider j'ai aussi scanné le modèle en 600dpi à regarder a l'écran et enfin j'ai pu reprendre ce graph. avec mes symboles et enfin je vais pouvoir broder.....


Ceci dit cela m'a pris plus de 16h pour arrivé au modèle fini possible à broder.  Heureusement je suis têtue, je me suis accrochée à le finir, et j'en suis arrivée au bout.....

Copie à l'échelle du livre

livre

Scan 600 dpi

Perruche

Ma version pour pouvoir broder (l'image est floue, c'est normal)

brodable

 

 

Posté par ccarinne à 17:37 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

27 décembre 2018

Amazone tête jaune et Amazone front bleu.

Dernière broderie de l'année 2018

 

L'Amazone à tête jaune est une espèce d'oiseaux néo tropicaux de la famille des Psittacidae (la famille des perroquets)
C'est un Perroquet tropical originaire d’Amérique du sud

C'est un oiseau robuste au plumage vert, plus clair sur la partie ventrale, il a la particularité d'avoir la tête complètement jaune.
Les ailes sont marquées de rouge au niveau des poignets et des couvertures secondaires. Le bec est clair, les yeux sont orange et les pattes roses.

Facile à apprivoisé, il est intelligent, curieux et très actif.
Il aime explorer son environnement et se divertir avec tout ce qu'il trouve et peut faire office de jeu !

amazonjaune



L’Amazone à front bleu, dont le nom scientifique est Amazona aestiva, est une espèce d’oiseau de type perroquet de la famille des Psittacidae.
L’espèce se répartie en Amérique du Sud, notamment dans la zone du Brésil jusqu’au Paraguay, en Bolivie et en Argentine.

AmazoneBleu



Malheureusement ce magnifique perroquet fait l’objet d’une surexploitation commerciale menaçant la survie de l’espèce à l’état sauvage. L’amazone à front bleu se reproduit très bien en captivité mais des sujets sont encore prélevés de leurs habitants naturel, réduisant petit à petit le nombre d’individus sauvages.


Ancien modèle d'Eva Rosenstand / Clara Wæver - référ.14030 ( achat de la simple fiche sur Ebay)

AmazoneJB

Brodé sur toile 14 fils

Image-01

Ce modèle n' a pas été dès plus facile à broder !!!!

 

 

 

Posté par ccarinne à 14:06 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
17 décembre 2018

Petits coeurs et essais de fils.

De simples petits coeur - Coeurs Création JL Grandsire réf.bnv41 sampler aux oiseaux
Il ne fait plus de vente de fiches, mais il reste tjrs les free sur son site... http://www.broderie.net/

Q001

Brodé avec les fils ci dessous.

Image-01


polyfluff Japonica  ( fil Bart-Francis )
fil avec memoire electrostatique - Malgré que ce fil se comporte en cheveux d'ange, c'est brodable.

Image-02

Fil à quilter dégradé "Dual Duty Plus Hand Quilting" de la marque Coats & Clark
combinaison du coton et du polyester - se brode tres bien.
Plus kitsch argenté et doré ....
Fleur - Modèle Rp de la fiche The four seasons
coeur - JLG

D001


Fil argenté Fil en rayonne viscose recouvert d'un film métallisé avec de l'aluminium.  (marque Marathon) se brode magnifiquement bien.
Fil doré FS No. 50 de MADEIRA ( en principe pour broderie machine) mais il se brode tres tres bien.

J001

Fil cone Jeans - coton ...  Se brode mais un peu rêche.

 

Posté par ccarinne à 15:53 - Commentaires [8] - Permalien [#]
10 décembre 2018

L'ensemble des oiseaux brodés 2018

Je m'arrête ici concernant les oiseaux brodés pour cette année.

 

Plus d’une espèce d’oiseau sur sept  est menacée d’extinction ou a déjà disparu, soit 1.360 espèces sur les 10.400 espèces connues. Parmi ces espèces, 134 espèces se sont éteintes, 4 sont éteintes à l’état sauvage, 15 sont considérées comme en danger critique d’extinction.
Certaines espèces sont menacées par le braconnage, la destruction de leur habitat, les pesticides et bien d’autres choses.

De leurs belles plumes, rouges, bleues, vertes, brunes, mauves et ou multicolores, ils s'envolent et embrasent le ciel à mesure de leurs battements d'ailes.

Les oiseaux que j'ai brodés toute l'année 2018 ne s'envoleront pas de la toile, mais les couleurs resteront.
J'espère aussi que ces oiseaux brodés vous auront fait voyager un peu......


J'ai eu bien du plaisir à broder ces divers oiseaux et peut être que 2019 sera la suite de broderies oiseaux.

Grand Merci à celles qui ont suivi ces oiseaux brodés.

45 oiseaux et 26 cartes de brodés pour 2018

planche1

Planche2

Planche3

cartes.....

ensemble

ens2

 

 

 

Posté par ccarinne à 12:49 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

La conure de Caroline

Cet oiseau est une espèce éteinte.

 

La conure de Caroline était la seule espèce de perroquet endémique  de l'Amérique du Nord.
Ce perroquet fut exterminé par les colons civilisés, lorsqu'ils ont déforesté les terres américaines pour l'agriculture.
On le chassait, on le tuait car considéré comme nuisible, il fut tout simplement exterminé.

Il ne restait qu(un couple nommé Lady Jane et Incas compagnons de cage depuis 32 ans.
Lady Jane mourut en 1917 et quelques mois plus tard en fevrier 1918 Incas s'éteignit aussi, et avec lui disparaissait la dernière conue de Caroline.

Les Conures soleil et les conure à tête d'or font partie des espèces les plus proches de cette perruche aujourd'hui éteinte.

Conuropsis_carolinensisA

Conuropsis_carolinensisb

Brodé sur toile 14 fils

 

Image-01

 

Motifs provenant du livre

John James Audubon's Birds in Cross Stitch, (1982)
Créatrice Ginnie Thompson.

Elle a donc travaillé d'après les planches d'Audubon.

collageconure

 


 

Posté par ccarinne à 12:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
05 décembre 2018

Le Tyran des savanes

Le Tyran des savanes (Tyrannus savana) est une espèce de passereaux appartenant à la famille des Tyrannidae.
La famille des Tyrannidés est une famille exclusivement américaine.

La plus longue queue (proportionnellement au corps) de tout le règne aviaire !
Très longue queue noire faisant 2 à 3 fois la longueur du corps chez le mâle, plus courte chez la femelle.
Le dos est gris avec les ailes sombres. Le ventre, la poitrine, la gorge sont blancs, Une calotte noire descend sur la nuque, un collier blanc presque complet, interrompu en arrière.
Plumage plus terne chez la femelle, calotte plus grise.

il se nourrit d' insectes qu’il capture en vol.

on l'observe en Amérique centrale et du sud jusqu'en Argentine. Visiteur rare toute l'année le long de la cote est des Etats-Unis pouvant aller jusqu'à Terre-Neuve, surtout des immatures.
Très rare aux Antilles. Signalé à Grenade.

tyran-des-savanesa

Brodé sur toile 14 fils

TyranSavane

Motifs provenant du livre

John James Audubon's Birds in Cross Stitch, (1982)
Créatrice Ginnie Thompson.

Elle a donc travaillé d'après les planches d'Audubon.

pj23

Livre version néerlandaise acheté en seconde main dans une boutique en Hollande.

Boek-Vogels-in-kruissteek

collageTyran

 

Jean-Jacques Audubon

J-Jacques-AUDUBON-portrait

Jean-Jacques Audubon ( 1785-1851 ) est un ornithologue, naturaliste d’origine française et peintre américain, né aux Antilles françaises, il fit son enfance à Nantes avant de se rendre aux Etats-Unis en 1803 pour échapper à la conscription des guerres napoléoniennes et est naturalisé en 1812. et mort le 27 janvier 1851 à New York, il est considéré comme le premier ornithologue du Nouveau Monde.

Il entreprend en 1810 de descendre le Mississippi pour tenter de recenser et peindre toutes les espèces d’oiseaux d’Amérique du Nord.


Pour arriver à dessiner les oiseaux il doit d’abord les abattre avec du petit plomb pour ne pas les abîmer,

il leur fait ensuite prendre une pose naturelle avec du fil de fer et s’en sert comme modèle.
« Plus l'oiseau était rare, plus il le poursuivait passionnément, apparemment sans jamais s'inquiéter du fait que tuer le spécimen pouvait précipiter l'extinction de son espèce. »


Audubon a répertorié de nombreuses espèces d'oiseaux éteintes.

Audubon voyage à Londres en 1826 et ses images rencontrent un grand succès, il publie donc « Les Oiseaux d’Amérique » (en anglais : The Birds of America) en quatre volumes entre 1827 et 1838.
L’ensemble comporte 435 aquarelles finement reproduites dans des ouvrages géants de 98x76cm qui seront publiés à 200 exemplaires.

Beaucoup des planches furent ensuite revendues individuellement ce qu’il fait qu’il n’en reste que 119 complets, dont seulement 11 sont dans des collections privées.
Si vous voulez vous en offrir un exemplaire, il vous faudra compter autour de huit millions d’euros.
Les aquarelles originales elles sont conservées à la New York Historical Society.


Le site de la National Audubon Society a les 435 aquarelles scannées en très haute résolution sur son site avec une description des oiseaux.

https://www.audubon.org/birds-of-america
 

 

 

Posté par ccarinne à 10:58 - - Commentaires [7] - Permalien [#]